Expédition gratuite 75$+ (exceptions applicables)

Panier

Votre panier est vide

Comment entretenir sa transmission

  • Publié le
  • Par Mathis C Lavoie
Comment entretenir sa transmission

Un guide rapide sur le nettoyage et la lubrification de son système de vitesses

Le système de vitesses est probablement l’une des plus importantes parties d’un vélo et assurément la plus capricieuse. En effet, la transmission, peu importe le vélo, requiert un entretien régulier pour maximiser sa performance, son efficacité et sa durée de vie. Avec le temps, les composantes telles que la chaine, la cassette et le pédalier peuvent accumuler la saleté des routes pouvant être considérablement dommageable à long terme. Le processus de nettoyage et lubrification, bien qu’essentiel, ne prend que quelques minutes à effectuer. Voici un guide simplifié en trois étapes afin d’entretenir sa transmission :

 

  1. Appliquer du dégraissant sur les composantes

Pour optimiser la performance du système de vitesses, on y applique un lubrifiant. Celui-ci peut attirer la saleté et la poussière, ce qui peut abimer prématurément la transmission. Ainsi, pour bien nettoyer ses composantes nous devons utiliser un dégraisseur tel que le dégraisseur Mint'N Dry ou le dégraisseur FInish Line. Il faut alors simplement en appliquer sur la chaine, la cassette, les poulies du dérailleur arrière et les plateaux avant. Il faut faire très attention de ne pas en ajouter sur les freins (disques ou jantes). Laissez le tout agir pour quelques minutes.

 

  1. Bien frotter pour nettoyer les pièces en profondeur

Ensuite, lorsque le dégraissant a reposé sur les pièces pendant quelques minutes, il faut venir frotter chaque composante à l’aide de brosses comme celles-ci. Il est bien important d’être minutieux à cette étape, car la saleté peut s’accumuler en profondeur. Dans l’optique de bien frotter tous les moindres recoins, un ensemble de brosses différentes est l’idéal. Vous pouvez ajouter du dégraissant au besoin. Pour faciliter le nettoyage des pignons de la cassette, vous pouvez enlever la roue arrière. Finalement, le nettoyage en profondeur de la chaine s’effectue très facilement avec l’aide d’un boitier tel que le Park Tool CG-2.4.

 

  1. Lubrifier la chaine pour une performance optimale

Après le nettoyage, il est impératif de laisser sa transmission sécher afin qu’il ne reste plus de dégraissant. Lorsque cela est fait, il faudra mettre une couche de lubrifiant tel que celui de Mint'N Dry sur la chaine pour optimiser son efficacité et sa durabilité. Ainsi, en tournant lentement le pédalier, on applique du lubrifiant liquide ou en spray. Il faut toujours faire attention de ne pas en appliquer sur les disques de freins sinon cela pourrait affecter l’efficacité des freins et provoquer un son lors du freinage. Après environ cinq tours de pédales, il devrait y avoir suffisamment de lubrifiant sur la chaine. N’hésitez pas à prendre un chiffon pour enlever l’excès. Il faut ensuite changer ses vitesses pour bien étendre le lubrifiant sur l’ensemble de la  transmission. 

En bref, le nettoyage régulier de la transmission est très important pour optimiser sa performance et sa durabilité. Après seulement trois courtes étapes, le processus se veut rapide et simple. Il est recommandé d’effectuer un nettoyage complet tous les mois ou lorsque la transmission est très sale. Toutefois, il faut lubrifier sa chaine environ toutes les deux semaines selon l’utilisation.